La station de ski de Porté-Puymorens (1600-2500 m) fut créée en 1936 et compte aujourd'hui 35 pistes de ski alpin et 6 boucles de ski de fond.

col-1920

Les années 1948 - 1954

De cette période date le véritable commencement de l'histoire de la station. C'est en 1948 que la commune de Porté décide d'exploiter une richesse naturelle qui s'apprécie de plus en plus dans l'euphorie de l'après-guerre : la neige.

Trois téléskis sont implantés simultanément :

• Le téléski des soldats, au village, qui existe toujours, non loin du télésiège de l'estragnol, dont le nom reste un hommage.

• Le téléski dit du Col, qui monte de la Vignole au Col.

• Le téléski du Planeil, enfin, à l'opposé de celui du Col.

Avec ces trois téléskis, Porté commence à acquérir une réputation méritée : grands espaces, nature omniprésente, neige abondante. Un peu plus tard, l'essor d'Andorre a des répercussions projectives pour Porté : le premier téléski du Pas de la Case est inauguré en 1954 : il relie le Pas au Col Blanc. Ce premier téléski, le plus long de son époque, marque le début de l'histoire des stations andorranes.

Puis Francisco Viladomat conçut un projet reliant les deux stations de Porté et du Pas. Ce visionnaire ne verra jamais aboutir son projet qui reste toujours à l'étude. Mais l'activité de la station va s'accélérer.

Les années 60

À partir de 1966, la station va connaître un essor rapide. En 1966 fut bâti par les monteurs de chez Pomagalski le télésiège de l'Estagnol, reliant le village au lac de l'Estagnol, au pied du pic de Fontfrède. Prouesse technique alors, ce télésiège a gardé intactes ses grosses structures d'origine : pylônes et architecture de la gare de départ.

Grâce à ce télésiège, deux importantes pistes naturelles s'offrent aux skieurs : La Coulée, qui n'avait pas alors son tracé d'aujourd'hui, et Les Sapins. A la même époque, le téléski Fontfrède 1 fut construit : dès lors, le secteur Fontfrède fut exploité en continuité avec La Coulée et Les Sapins.

Sur l'autre versant, en 1966 toujours, c'est au téléski de La Vignole que s'attèle l'équipe ; autre prouesse, notable celle-là, car il s'agit du premier téléski en angle des Pyrénées. Afin d'épouser le dessin de la piste, le téléski, au bout de 600m, fait un décroché de quelques degrés vers la gauche.

Afin d'éviter tout déraillement, il a fallu contraindre le câble par la pose de guides, de roues creuses et de galets de pression : une innovation technique à l'époque.

À cette époque également, la commune, sous la mandature de Monsieur Boyer, passe la main à la toute nouvelle Régie Municipale des Sports et Loisirs, qui gèrera la station jusqu'en juin 2009. La station de Porté a dès lors un profil presque définitif, ayant encore la capacité à recevoir d'autres remontées pour exploiter d'autres secteurs du domaine.